Biographies

Michel DEMANGE, géologue, naturaliste (Dormans 1944 - Paris 2012)

par Philippe Rossi, Directeur du programme Carte Géologique de la France

Né en novembre 1944 à Dormans, dans la Marne, après des études secondaires au Lycée Clémenceau de Reims et les classes préparatoires, il entre l’Ecole des Mines de Paris et en sort Ingénieur civil des Mines. Il soutient, en 1972, une première thèse de Docteur-Ingénieur « Typologie et dimensions des gisements plombo-zincifères français ».
Alors ingénieur de recherches à l’École des Mines de Paris, il entame son travail sur la Montagne Noire qui le conduira à soutenir, en 1982, sa thèse de Docteur-ès-Sciences sur l’Étude géologique du Massif de l'Agout. C’est dans cette région que se déroulera ensuite une grande partie de son activité scientifique.

Géochimiste de haute volée, il est aussi un Naturaliste connu pour sa passion pour les papillons et les orchidées.

Pour les géologues, il est le spécialiste de la Zone axiale de la Montagne Noire dont il a établi, en détail, la cartographie géologique. Et c’est grâce à cette cartographie qu’il a pu déchiffrer et comprendre son histoire et son organisation complexe.

Collaborateur de la Carte Géologique de la France depuis 1975, il a été l’auteur, seul ou en collaboration, des cartes à 1/50 000 de Saint-Pons (1993), Lacaune (1995), Revel (1997), Castres (2012) et de la deuxième édition de Mazamet (2012) dont les levers se sont déroulés de 1996 à 2007, sans oublier la carte de synthèse de l’ensemble de la Zone axiale réalisée pour la feuille Montpellier à 1/250 000 (2001).

Son étude des terrains méta-sédimentaires (« Schistes X ») au sud du massif de Nore a été entamée dès 1977, avec l’Ecole des Mines de Saint-Etienne sous les directions de Michel Fonteille, puis de Michel Perrin, aboutissant aux thèses de M. Léger (1981) et H. Issard (1984). C’est dans cette région (avec celle de Saint-Pons), qu’ont été établies la lithostratigraphie du groupe de Saint-Pons – Cabardès (Bonnemaison et al., 1981) ainsi que la succession des phases micro-tectoniques (M.-L. Pascal) qui ont servi ensuite de référence pour l’ensemble de la Zone axiale. L’interprétation sédimentologique de ces séries s’est appuyée sur plusieurs centaines d’analyses (Demange et Perrin, inédit). Parallèlement le lever la de partie basse de la vallée de l’Arnette (Demange et Perrin, 1978) montrait l’analogie du massif de Nore avec celui l’Agout. Michel Demange a ensuite poursuivi son étude de la Zone axiale de la Montagne Noire qui a donné lieu à de nombreuses publications (cf. bibliographie).

Il a conduit une analyse détaillée  de tout l’ensemble du domaine de la Zone axiale,  il aimait à la préciser qu’il faut mener « l’analyse structurale de front avec la cartographie : relevé systématique des petites structures, foliations linéations, axes, plans axiaux de vergence des plis, analyse des plissements superposés. Toute structure dessinée sur la carte et sur des coupes doit être cohérente avec les « petites » structures observées ».
Sa cartographie se caractérise par une très grande précision, presque trop grande pour certains lecteurs, qu’il justifie ainsi dans ses derniers travaux : « tous les levers ont été effectués à 1/10 000 et synthétisés à 1/25 000. Si le versant sud de la Montagne Noire (s. s.) offre de très bonnes coupes avec des affleurements assez continus, les plateaux et le versant atlantique sont très couverts avec des prairies plus ou moins tourbeuses et surtout des forêts. Il existe toutefois de très bonnes coupes dans les vallées très encaissées de l’ouest de la Montagne Noire et dans l’ouest du massif de l’Agout et de ses affluents de rive droite. Les nombreux lacs artificiels offrent en période de basses eaux d’excellents affleurements. Entre ces coupes majeures, il existe de très nombreuses pistes forestières (ainsi que des pistes, coupes et reboisements), qui lorsqu’elles viennent d’être tracées, offrent des coupes quasi-continues : ces pistes ont été levées systématiquement. Malheureusement ses pistes se dégradent très vite et elles sont souvent abandonnées. De tels levers systématiques permettent ainsi une très bonne précision dans un pays qui peut paraître bien couvert au visiteur pressé… »

Le lever des feuilles Lacaune, Saint-Pons et Castres, entrepris à partir de 1973, a servi de support à la thèse de Michel Demange (1982) qui renouvelle largement la connaissance du massif de l'Agout. La publication de ses premiers résultats, à partir de 1974, sous la direction de M Fonteilles, Guitard et Raguin, a suscité de nouveaux travaux : J.P. Bard et J. Loueyit (1978), J. Ducrot et al. (1979) qui apportent des données nouvelles sur les gneiss de Murat.
Les travaux récents des tectoniciens (Beaud, 1981, 1985; Faure et Cottereau, 1988; Echtler et Malavieille, 1990; Van den Driessche et Brun, 1991-92; Brun et Van den Driessche, 1994) insistent sur les décrochements à la périphérie de la zone axiale et la tectonique d'extension. Michel Demange discutera l’importance qu’il y a lieu de donner à ces structures : «Observations et remarques sur l’article ‘Extensional gneiss domes and detachment fault systems: structure and kinematics’ de J.P Brun. and J. Van Den Driessche (1994), suivi d’une réponse de J. P. Brun and J. Van Den Driessche à M. Demange.

Plus récemment, à l’occasion de l’établissement de la deuxième édition de la feuille Mazamet, ses travaux l’ont amené à s’intéresser aux formations récentes de l’enveloppe de la Montagne Noire. La cartographie de détail du socle paléozoïque l’a conduit à reconnaître, avec beaucoup de précision, les formations de la base du tertiaire et leurs contacts avec le socle. Il a ainsi pu montrer que, dans la première édition de la feuille Mazamet, il  y avait eu confusion entre les brèches de pente et les éboulis qui forment un glacis à la base du versant nord de la Montagne Noire s.s. et des brèches à matrice argileuse rose (« Brèche Mortadelle » de Vasseur, 1893), sous-jacentes aux faciès fluviatiles des molasses bartoniennes. Ces dernières brèches bartoniennes sont contemporaines du jeu pyrénéen de la faille de Mazamet et recouvertes de dépôts plus récents non affectés par cette tectonique. Ainsi, ce nouveau travail de terrain a permis de réviser l’histoire plio-quaternaire régionale et dénier tout rejeu récent important des accidents tectoniques tels que celui de la faille de Mazamet.

Ceux qui ont eu la chance de l’accompagner sur le terrain se sont sûrement souvenus du mot de F. Ellenberger, son prédécesseur dans l’étude de la zone axiale, qui décrivait le géologue comme « un intellectuel en gros souliers … ».
Michel Demange a suivi le chemin opiniâtre - mais fertile et passionnant - du géologue naturaliste, passant de nombreuses années à acquérir des données, tant sur le terrain qu’au laboratoire. A titre d’exemple, ses notes de terrain prises à l’occasion du lever de la feuille Mazamet représentent 22 carnets de 200 pages !

Tout au long de son travail, son modèle conceptuel de la Montagne Noire a évolué sans cesse pour s’adapter, chaque fois avec plus de finesse, au flux incessant de ses nouvelles observations ; les cartes géologiques à 1/50 000 de Castres et de Mazamet nous le livrent, maintenant figé pour l’éternité.

Crédit photographique Ph. Jamet

En savoir plus. L'hommage de Philippe Jamet à Michel Demange
http://blog.educpros.fr/philippe-jamet/2012/07/31/hommage-a-michel-demange/


Bibliographie de Michel Demange

Ouvrage

Demange M. (2009) - Les Minéraux des roches. Caractères optiques, composition chimique, gisement. Mines ParisTech Ed., collection Sciences de la Terre et de l'Environnement. 173 p, CD Rom.

Bibliographie sur la Montagne Noire

Demange M. (1975) - Style pennique de la zone axiale de la Montagne Noire (Massif Central). Comptes- rendus de l’Acadmie des Sciences, Srie D, t. 280, N°1, p. 5
Demange M. (1975) - Style pennique de la Zone Axiale de la Montagne Noire entre Saint-Pons et Murat-sur-Vèbre (Massif Central). Bull. BRGM, Fr., (2), 2, 269-291.
Demange M., Gattoni L. (1976) - Le métamorphisme progressif des formations d’origine pélitique du flanc sud du massif de l’Agout (Montagne noire, France). 1ére partie : isogrades et faciès ; 2ème partie : variations de la composition chimique des minéraux. Bull. Minér. Paris, 101, 334-355.
Demange M., Frignet B. (1977) – Les roches basiques de l’Ayrole (Fraisse-sur-Agout, Hrault), massif de l’Agout, Montagne noire. Etude chimique. Bulletin de la Socit franaise de minralogie et de cristallographie, 100, p. 114-122.
Demange M., Gattoni et coll. (1978) – Le mtamorphisme progressif des formations d’origine plitique du
flanc sud du massif de l’Agout. Isograde et facis de mtamorphisme. Bull. Minral., 101, p. 334-349.
Demange M. (1979) - Schéma structural de la partie orientale du massif de l’Agout (Montagne Noire). Bull. BRGM, Fr., (2), 45-49.
Demange M. (1980) – Arguments en faveur de l’allochimie des migmatites cordirite du massif de l’Agout (Montagne noire, France). Comptes-rendus de l’Acadmie des Sciences de Paris, t. 291, sr. D, p. 367-370.
Demange M., Léger M. (1980) - Présence d’éclogites en Cabardès. Un nouveau témoin de métamorphisme de haute à moyenne pression sur le flanc sud de la Zone axiale de la Montagne Noire. C.R. Acad. Sci. Paris, (D), 286, 571-573.
Demange M. (1980-1981) - Le métamorphisme mésozonal progressif des roches pélitiques sur le flanc nord du massif de l’Agout. Bull. BRGM, Fr., section I, n° 4, 91-139.
Demange M. (1981) - Existence d’une phase tectonique et de structures cartographiques antéschisteuses dans le massif de l’Agout (Zone axiale de la Montagne Noire, France). C.R. Acad. Sci. Fr., 292, (2), 359-362.
Demange M. (1982) - Etude géologique du massif de l'Agout (Montagne noire, France). Thèse Doctorat d'Etat, Univ. Pierre et Marie Curie, Paris, 2 vol., 408 et 647 p., 1 carte h.t.
Demange M. (1983) – La Montagne Noire : Gotransverse et coupes stratigraphiques de corrlations (S.C.F.). Sassi & Szederknyi, IGCP n° 5, Newsletter, vol. 5, p. 267
Demange M. (1985) - The eclogite-facies rocks of the Montagne Noire, France. Chem. Geol., 50, 173-188.
Demange M., Jamet P. (1985) - Le stade majeur du métamorphisme est de type moyenne pression sur le flanc sud de la Montagne noire dans la région de Labastide-Rouairoux (Tarn, France). C. R. Acad. Sci. Paris, 301, (2), 603-606.
Demange M., Jamet P. (1986) - L’accident majeur Mazamet-Tantajo (Montagne noire) : décrochement tardi-hercynien et faille inverse pyrénéenne. Géologie de la France, n°3, 273-280.
Demange, M. et Perrin, M., (1986). Interprétation géochimique des séries métasédimentaires du versant de la Zone axiale de la Montagne Noire. Mémoire du Centre de Géologie Générale et Minière, E.N.S.M.P., Paris, 250 p., inédit.
Demange M., Issard H., Perrin M. (1986) - Rapports entre la Zone Axiale de la Montagne Noire et les nappes du versant sud au sud-ouest du massif (Minervois et Cabardès - Aude, Hérault). Géologie de la France, n° 3, 281-292.
Demange M., Goutay R., Issard H., Perrin M. (1986) - Présence de disthène épizonal dans la Zone Axiale de la Montagne Noire (Massif Central, France). Bull. Soc. géol. Fr., (8), 2, 525-526.
Demange M., Herrera-Urbina S. (1989) - Relations entre la Zone axiale et les nappes de la Montagne Noire (Massif Central français) : l’exemple des écaillages de la région de Saint-Gervais-sur-Mare. C. R. Acad. Sci. Paris, 308, (2), 1737-1742.
Demange M., Serment R. et Touil A. (1990) - Les altrations hydrothermales dans les minerais de type “grs riches” du gisement aurifre de Salsigne (Aude). Comptes-rendus de l’Acadmie des Sciences, Srie II, t. 310, N°9, p. 1241
Demange M. (1993) - Que signifie la faille des Monts de Lacaune (Montagne Noire, France) ? Implications quant au problème de la patrie des nappes. C. R. Acad. Sci., Paris, 317, (2), 411-418.
Demange M. (1994a) - Antevariscan evolution of the Montagne Noire (France): from a passive margin to a foreland basin. C. R. Acad. Sci. Paris, 318, (2), 921-933.
Demange M. (1994b) - Le Sorézois : une région clef pour l’étude du problème des relations entre la Zone axiale et les nappes hercyniennes de la Montagne Noire (France). C. R. Acad. Sci. Paris, 318, (2), 1543-1549.
Demange M. (1996) - Observations et remarques sur l’article « Extensional gneiss domes and detachment fault systems: structure and kinematics » (Brun J.P. and Van Den Driessche J., Bull. Soc. géol. Fr., 1994, 165, n° 6, 519-530) et Réponse de J. P. Brun and J. Van Den Driessche. Bull. Soc. géol. Fr, 1996, 167, n° 2, 295-302.
Demange, M. (1998). Contribution au problème de la formation des dômes de la Zone axiale de la Montagne Noire : analyse géométrique des plissements superposés dans les séries métasédimentaires de l’enveloppe. Implication pour tout modèle géodynamique. Géologie de la France, n°4, p. 3-56.
Demange, M. (1999). Evolution tectonique de la Montagne Noire (France) : un modèle en transpression. C. R. Acad. Sci., Paris, 329, 2, p. 823-829.
Demange M. (2001) – Tectono-stratigraphic setting of the southern slope nappes of Montagne Noire. Annales de la Socit gologique du Nord, T. 8, (2me srie), p. 191-200.
Demange M., Pascal M.-L., Raimbault L. (2006) – The Salsigne Au-As-Bi-Ag-Cu Deposit, France. Economic Geology, vol. 101, p. 199-234.


Participations aux cartes géologiques de la Montagne Noire

Alabouvette B., Demange M., et Echtler H. avec la collaboration de Guiraud R., Perrin M., Vignard G. (1993)  - Carte géol. France (1/50 000), feuille Saint-Pons (1013). Orléans : BRGM. Notice explicative par B. Alabouvette, M. Demange et coll., 123 p.
Demange M., Guérangé-Lozes J., Guérangé B. (1995) - Carte géol. France (1/50 000) feuille Lacaune (987). Orléans : BRGM. Notice explicative par M. Demange, J. Guérangé-Lozes, B. Guérangé et coll.
Demange M., Mouline M. P., Alabouvette B. (1997) - Carte géol. France (1/50 000) feuille Revel (1011). Orléans : BRGM. Notice explicative par M. Demange, P. Mouline, B. Alabouvette et G. Astruc., 98 p.
Berger G., Alabouvette B., Guérangé-Lozes J., Demange M., et Ambert P. (2001)  - Carte géol. France (1/250 000), feuille Montpellier (38). Orléans : BRGM. Notice explicative par B. Alabouvette, M. Demange, J. Guérangé-Lozes  et P. Ambert ,164 p.
Guérangé-Lozes J., Demange M., Mouline M. (2012) - Carte géol. France (1/50 000) feuille Castres (986). Orléans : BRGM. Notice explicative par M. Demange, J. Guérangé-Lozes et coll.
Demange M. (2012) - Carte géol. France (1/50 000) feuille Mazamet, 2ème édition (1012). Orléans : BRGM. Notice explicative par M. Demange.